IMPORTANT : Nous réalisons toutes vos commandes depuis le site ou par téléphone. Les livraisons peuvent être retardées compte tenu des circonstances exceptionnelles.

Qu’est-ce qu’un turbo avec un intercooler ?

AdobeStock_89524792 (1)-min

Une voiture est constituée de nombreuses pièces ayant des rôles bien précis. Si le moteur fait partie des composants principaux des autos, certains éléments permettent d’assurer son bon fonctionnement. Parmi eux, on retrouve le turbo dont le rôle est de booster les moteurs grâce à la suralimentation. Il est doté d’un intercooler.

Le turbo avec un intercooler est celui qui est équipé d’un dispositif de refroidissement de l’air provenant du compresseur. L’intercooler permet de supprimer les effets négatifs du turbo en densifiant l’air entrant dans le moteur.

Il s’agit d’une pièce indispensable au bon fonctionnement de la voiture. Avez-vous envie d’en savoir plus sur l’intercooler?? Voici l’essentiel à ce sujet?!

Quel est le rôle d’un intercooler exactement ?

L’intercooler ou échangeur d’air est très efficace pour augmenter la puissance et le couple du moteur de voiture. Son rôle est très important et son mode de fonctionnement bien particulier.

Quel rôle joue l’intercooler ?

De façon simple, l’intercooler joue le rôle de refroidisseur de température des gaz provenant de l’admission. En effet, il faut savoir que le turbo comprime l’air des gaz d’échappement avant de l’envoyer dans le moteur. Cette compression entraîne naturellement une hausse de la température des gaz.

L’intercooler intervient en refroidissant l’air comprimé par le turbo avant que celui-ci n’atteigne le moteur. Il agit donc comme un type de radiateur entre ces deux éléments.

Quel est le principe de fonctionnement de l’intercooler ?

Le mécanisme de l’intercooler est très simple. Positionné entre le turbo et le moteur, il refroidit le flux d’air compressé par le premier. Ce faisant, il densifie l’air entrant dans le moteur. Cela entraîne une plus grande performance de ce dernier et une meilleure combustion.

Un échangeur air/air est donc bénéfique pour la suralimentation et il convient d’en prendre grand soin.

Où se trouve l’intercooler dans le moteur ?

Dans la plupart des autos, on retrouve l’intercooler à l’avant des engins, près du radiateur du circuit de refroidissement. Cette position est stratégique, car elle permet de profiter du flux d’air entrant dans le véhicule lorsque celui-ci est mobile.

Toutefois, cette place peut aussi être source de difficulté parce qu’elle rend l’intercooler plus accessible aux insectes et autres. Ces derniers viennent généralement se poser sur les parties latérales de l’échangeur d’air, chose qui peut créer des dysfonctionnements. Il est donc nécessaire de nettoyer régulièrement l’intercooler pour éviter cela.

intercooler moteur turbo

Comment reconnaître si l’intercooler est encrassé ou HS ?

Il peut arriver qu’un intercooler ne remplisse plus bien ses fonctions à cause d’un endommagement ou d’un encrassement. Dans ce cas, il est essentiel de le nettoyer ou de le remplacer.

Quels sont les symptômes d’un intercooler HS ?

Dans un véhicule, lorsque l’échangeur d’air est HS, il n’est pas toujours facile de le savoir. Toutefois, cela est possible grâce à quelques signaux.

  • Les sifflements à l’accélération

Les bruits de souffle au niveau du moteur lors de l’accélération peuvent indiquer un problème au niveau de l’intercooler. Si dans la plage de fonctionnement du turbo (à partir de 1500 tours/minutes par exemple), vous avez l’impression d’entendre un frottement de pièces métalliques, votre échangeur d’air est surement endommagé. 

  • Les fuites d’huile

Après les sifflements, les fuites d’huile peuvent vous mettre sur la piste d’un intercooler HS. Si vous remarquez des taches d’huile au sol sous votre véhicule, prêtez-y attention. Il faut toutefois dire que ce symptôme peut aussi indiquer d’autres pannes comme des dommages à la turbine, au système rotatif du turbo, etc.

  • Une perte de puissance

Lorsque vous accélérez et que vous ressentez un manque de puissance au régime moteur, vous devez impérativement vérifier l’état de votre intercooler. Néanmoins, tout comme avec les fuites d’huile, le manque de puissance du moteur peut aussi être dû à d’autres dysfonctionnements. Il convient donc de tester l’échangeur d’air pour être certain de ne pas se tromper.

Comment tester un intercooler ?

Si vous remarquez l’un ou plusieurs des symptômes précédemment cités sur votre véhicule, vous devez vérifier votre échangeur d’air. Pour cela, il est possible d’effectuer une inspection visuelle. Si vous constatez des traces d’huile sale (noire) sur les tubes ou près des boîtes de fixation des durites, l’intercooler a peut-être un problème.

Si vous n’arrivez pas à bien localiser la panne, l’idéal est de faire recours aux services d’un professionnel. Celui-ci sera mieux outillé pour faire un diagnostic en bonne et due forme et procéder aux réparations idoines.

Comment nettoyer un intercooler encrassé ?

Si votre intercooler n’est pas percé et qu’il est juste encrassé, vous pouvez simplement le nettoyer. L’encrassement est dû à l’huile sous pression injectée par le turbocompresseur. Cette huile, s’échappant sous forme de vapeurs par l’échappement et l’admission, finit par s’accumuler dans les différents conduits de l’admission et dans l’échangeur d’air.

Pour procéder au nettoyage de votre intercooler plein d’huile, vous aurez besoin de 2 litres de solvant (dégraissant, white spirit, essence, gazole, etc.). Il vous faudra démonter l’échangeur d’air et ensuite y verser le solvant choisi. Après cela, agitez l’intercooler de droite à gauche pendant 5 minutes pour que le produit puisse atteindre toutes les parties. Laissez reposer la pièce à plat pendant 10 minutes et videz-la ensuite.

Si l’échangeur d’air est très encrassé, il faudra répéter cette manœuvre entre une et deux fois. Ensuite, remontez bien l’intercooler à sa place et démarrez votre véhicule pour le tester.

Le nettoyage de l’échangeur d’air permet de donner plus d’efficacité au turbo et donc au moteur. Toutefois, si la pièce est endommagée ou totalement HS, il faudra certainement procéder à son remplacement.

Est-il possible de rouler sans intercooler ?

L’intercooler est installé dans la voiture pour empêcher une surchauffe du moteur. Il est donc normal que sa défectuosité ou son absence crée de sérieux dommages.

Un véhicule sans échangeur d’air peut être mis en marche. Toutefois, à l’accélération, le moteur perdra certainement en puissance et il sera difficile de faire avancer l’automobile. En roulant à petite vitesse, la voiture sans intercooler (ou avec un échangeur d’air percé ou HS) pourra avancer. Cela ne sera pas possible dans le cas contraire.

Lorsque vous roulez sans intercooler, vous pourrez remarquer une fumée blanche ou noirâtre et même très épaisse qui sort du tuyau d’échappement. Dans une telle situation, il est plus judicieux de garer le véhicule et de faire appel à un dépanneur. Cela indique en effet une hausse de température au niveau du moteur, ce qui peut s’avérer très dangereux pour les occupants de la voiture.

Une maintenance régulière ou une attention particulière à votre voiture pourra vous permettre de repérer un dysfonctionnement au niveau de l’intercooler.

L’intercooler ou échangeur d’air, de par son rôle de refroidisseur thermique, participe à la longévité du moteur et permet à ce dernier d’avoir de meilleures performances. Il faut néanmoins le nettoyer régulièrement afin qu’il remplisse pleinement ses fonctions.