Qu’est-ce qu’un turbo Twin Scroll et comment ça marche ?

AdobeStock_135002063 (1)-min

Sous le capot d’une voiture, on retrouve plusieurs pièces ayant chacune un rôle bien défini. Parmi elles, on compte le turbocompresseur qui est un élément distinct du moteur. Son rôle est de réguler la pression de l’air pour une plus grande puissance du véhicule. Divers types de turbos, comme celui dit Twin Scroll, sont proposés par les constructeurs.

Le Twin Scroll est une version améliorée du Twin Turbo, dont les entrées des gaz d’échappement du carter turbine sont séparées. Encore appelé double volute, il fonctionne en répartissant les gaz dans 4 cylindres afin d’augmenter la pression de suralimentation.

Connaissez-vous les spécificités de ce type de turbo ? Toutes les réponses ici !

Le fonctionnement du turbo Twin Scroll ou double volute ?

Le fonctionnement du turbo Twin Scroll est facile à comprendre.

Qu’est-ce qu’un turbo Twin Scroll ?

Le turbo Twin Scroll, à l’instar des autres types de turbo, est composé d’une turbine et d’un compresseur. La notion de double volute (twin scroll) est en rapport avec le carter de turbine. Ce dernier est divisé en deux parties. Ces deux chambres sont associées à un collecteur de gaz d’échappement.

Le turbo twin scroll est une technologie qui joue le rôle de booster de réactivité du compresseur. Il faut savoir qu’il est différent du Twin Turbo.

Quel est son principe de fonctionnement ?

Un Twin Scroll Turbo fonctionne en aspirant l’air des gaz d’échappement à travers plusieurs chemins. Ceux-ci sont reliés deux par deux à une volute. C’est principalement pour cette raison que l’on parle de double volute.

Pour expliquer le fonctionnement du Twin Scroll Turbo, prenons l’exemple d’un véhicule doté d’un moteur à quatre cylindres. Dans le cycle du moteur qui est composé de 4 temps (l’admission, la compression, la combustion et l’échappement), l’ordre d’allumage des cylindres est 1-3-4-2. Les gaz d’échappement des cylindres 1 et 4 sont acheminés dans une partie du collecteur tandis que ceux des cylindres 2 et 3 vont dans une autre. Il n’y a donc pas d’interaction entre eux et l’énergie récupérée sur la turbine est bien plus grande.

S’il s’agissait d’un moteur à six cylindres, l’ordre d’allumage serait de 1-5-3-6-2-4. Cela veut dire les gaz d’échappement des cylindres 1, 2 et 3 seraient acheminés par un collecteur et ceux des cylindres 4, 5 et 6 envoyés par un autre. Ce mécanisme est donc avantageux pour le moteur car la température des gaz et les émissions de NOx sont considérablement amoindries.

Quelle différence avec un turbo Single Scroll ?

Entre le Twin Scroll et le Single Scroll, on retrouve des différences majeures.

Les spécificités du turbo Single Scroll

Le turbo Single Scroll est le modèle le plus exploité par les constructeurs de voitures. Selon les véhicules, on en retrouve de diverses tailles et avec des caractéristiques totalement différentes. Les gros turbos sont les plus puissants, tandis que les plus petits sont très rapides à la mise en route. Les turbos Single Scroll se subdivisent en deux sous-catégories : les Ball-Bearing et les Journal-Bearing turbos. Ces derniers, même s’ils sont plus chers, sont les plus performants.

Avec leur construction simple, les turbos Single Scroll sont faciles à monter et présentent un bon rapport qualité-prix. Toutefois, ils supportent difficilement les variations de tour par minute.

Les spécificités du turbo Twin Scroll

Le turbo Twin Scroll se distingue du Single Scroll par ses doubles volutes, mais également par son mode de fonctionnement qui procure plus de puissance au moteur. Il faut préciser qu’il y a également une légère différence entre le Twin Turbo et le Twin Scroll Turbo. Le second est plus performant que le premier grâce à la séparation de ses collecteurs de gaz d’échappement qui permettent une meilleure gestion de la pression et le renvoi des gaz.

En matière de Twin Turbo, on retrouve deux types de variations. La première combine deux Single Turbo qui agissent ensemble. La deuxième combinaison est composée de deux turbos de tailles différentes. On retrouve donc un petit turbo fonctionnant lorsque le moteur tourne à bas régime et un autre plus gros qui se met en marche uniquement quand le moteur atteint un certain régime. Cela permet d’éviter les pertes d’accélération et aide à fournir de la puissance au moteur à tout moment.

Quels sont les avantages du turbo Twin Scroll ?

Le plus grand avantage procuré par le turbo Twin Scroll est la plus grande puissance qu’il octroie au véhicule. En effet, grâce à la séparation de ses cylindres, le collecteur de ce type de turbo permet de récupérer beaucoup plus d’énergie sur la turbine. Le moteur est donc plus puissant et on peut ainsi éviter le phénomène de mise en route du turbo encore appelé turbo lag.

Il faut aussi dire que le turbo Twin Scroll est utile pour améliorer la vidange des cylindres par la phase d’échappement traditionnelle ajoutée à celle du balayage. Il aide également à la réduction des cliquetis et octroie une plus grande flexibilité dans les divers réglages.

Avec un turbo Twin Scroll, on obtient beaucoup plus de variations possible des vitesses de rotation et la grande énergie envoyée sur la turbine permet d’augmenter la pression de suralimentation.

Tout cela permet donc d’améliorer de façon considérable les performances des moteurs, notamment ceux à faibles régimes.

Comment préserver son turbo Twin Scroll ?

Un turbo Twin Scroll est une pièce sensible dont il faut prendre soin pour profiter de ses nombreux avantages.

La durée de vie d’un turbo

Avec les moteurs suralimentés, le turbo est très sollicité. Il fonctionne généralement à une centaine de milliers de tours par minute. Cela augmente les risques d’usure et de casse. La durée de vie d’un turbo est généralement de 200 000 km, mais il peut arriver qu’il cède avant cela.

La longévité du turbo dépend également de l’entretien régulier du véhicule et du mode conduite qui lui est appliqué.

Le nettoyage du turbo

Un turbo encrassé donne toujours des signaux qu’il est conseillé de prendre au sérieux pour éviter des pannes plus ou moins graves. Il peut s’agir de sifflements, de trous à l’accélération, d’une perte de puissance, etc.

Le nettoyage du turbo Twin Scroll doit servir à :

  • enlever la calamine et les suies qui encrassent la pièce;
  • améliorer les performances du turbo?;
  • créer une meilleure diffusion des gaz d’échappement;
  • empêcher la surconsommation de carburant ainsi que les émissions polluantes.

Il est possible de nettoyer soi-même son turbo ou de confier la tâche à un professionnel. L’essentiel est qu’il soit bien réalisé et cela, avant une grosse panne, une casse moteur, etc., qui s’avèreront bien plus onéreuses.

La préservation du turbo

Pour assurer une certaine longévité au turbo, il est essentiel d’adopter de bonnes habitudes lors de la conduite. Cela commence par le respect des préconisations constructeur en ce qui concerne les fréquences de vidange et la qualité de l’huile à utiliser pour cette opération.

Ensuite, il est recommandé d’avoir une conduite souple lors du démarrage à froid pour que l’huile et le moteur montent en température. Aussi, à l’arrêt, l’idéal est de laisser le moteur tourner pendant quelques secondes avant de l’éteindre.

Pour finir, un nettoyage préventif du turbo tous les 15000 km est la précaution idéale pour éviter un encrassement trop étendu.

Pour un moteur plus puissant, le turbo Twin Scroll est la pièce parfaite. Toutefois, il est essentiel de bien en prendre soin pour profiter de tous ses avantages.