Comment nettoyer mon turbo encrassé ?

AdobeStock_65049299-min

Le phénomène d’encrassement du turbo est inévitable, car le fonctionnement de cet organe nécessite une combustion. En effet, le turbo augmente l’accélération du moteur en provoquant une explosion dont l’énergie lui sert de carburant. Ainsi, plus le turbo fonctionne, plus il contient des restes de combustion qui peuvent le boucher, s’il n’est pas entretenu. 

À cet effet, pour nettoyer un turbo encrassé, deux solutions principales s’offrent à vous. Il s’agit de l’utilisation d’un additif à mélanger au carburant et du décalaminage. Aussi, ce dernier intervient souvent lorsque la première solution ne suffit pas.

Par ailleurs, le besoin de nettoyage d’un turbo se fait sentir par des symptômes mécaniques qu’il faut pouvoir remarquer. En effet, lorsque le turbo reste longtemps encrassé, plusieurs dommages s’observent sur votre moteur, ce qui vous coûtera cher, en cas de réparation. 

Turbo encrassé : quelles solutions de nettoyage ?

Pour éviter les grosses dépenses liées au remplacement d’un turbo, il faut pouvoir faire nettoyer celui-ci de manière récurrente. À ce propos, il y a deux options de nettoyage souvent utilisées par les professionnels. 

Nettoyage avec un additif versé dans le réservoir carburant

La première solution de nettoyage d’un turbo encrassé consiste à verser un flacon d’additif dans votre réservoir de carburant. À cet effet, divers produits simples d’utilisation sont disponibles, l’essentiel est de pouvoir acheter le bon. En ce qui concerne leur utilisation, une fois que vous les avez, il vous suffit d’ouvrir votre réservoir pour verser le liquide. 

Vous pouvez procéder à ce nettoyage, à titre préventif comme à titre curatif. Pour ce qui est de la fréquence de nettoyage à l’additif, on l’estime à une fois par an, en général. De plus, il faut le faire tous les 5 000 km, dans le cas où votre véhicule vous sert à effectuer de petits trajets, en ville. Par contre, si vous roulez souvent sur des autoroutes, faites le nettoyage tous les 10 000 km.

Nettoyage par décalaminage du turbo et du moteur

Le nettoyage par décalaminage du turbo et du moteur fait partie des procédés les plus performants et les plus innovants du marché. Il s’agit d’un nettoyage économe réalisé par des professionnels, en vue de rendre votre turbo plus performant. Pour le réaliser, il est possible d’utiliser de l’hydrogène à injecter directement dans l’admission d’air. Cette méthode simple permet de réaliser un nettoyage interne du système de votre moteur.  

Une autre manière de faire, plus optimale, consiste à nettoyer chaque organe de façon indépendante. Cette méthode peut durer entre 30 minutes et 2 heures, suivant le modèle. Aussi, elle permet d’obtenir une diminution de votre consommation en carburant, ce qui rend votre véhicule plus autonome. Elle concourt également à la baisse de l’opacité des fumées d’échappement, ce qui diminue les émissions néfastes. La conduite devient alors plus souple et plus dynamique, renvoyant le moteur à sa puissance et sa réactivité d’origine.

Quelles sont les causes de l’encrassement d’un turbo ?

L’encrassement du turbo de votre véhicule peut être causé par divers phénomènes. 

La combustion

La combustion est la première cause de l’encrassement d’un turbocompresseur, car pendant qu’elle se produit toutes les molécules de carburant, ne sont pas entièrement brûlées. Ceci dit, il subsiste des résidus qui peuvent se déposer sur les soupapes, les injecteurs et les têtes de piston du turbo. Tout ceci, à la longue, réduit considérablement l’étanchéité du moteur, ce qui permet à de l’huile contaminée de s’immiscer dans la chambre de combustion. Cette huile est alors brûlée, provoquant une fumée opaque et nocive, rejetée dans l’atmosphère. Ceci est le signe que le moteur est entièrement encrassé. 

La conduite sur de faibles distances

Les habitudes de conduite d’un véhicule peuvent être une source véritable d’encrassement du turbo. Ainsi, une voiture qui sert uniquement pour de petits trajets a plus de chances de souffrir d’un encrassement du moteur. En effet, lorsqu’un véhicule parcourt peu de kilomètres, le système de son moteur n’a pas le temps nécessaire pour arriver à la température adéquate pour fonctionner pleinement. Ceci dit, le processus de combustion devient moins efficace, car il y a plus de molécules de carburant non brûlées. Les dépôts sont donc plus nombreux et inévitablement, l’encrassement du moteur est plus rapide. 

La forme des injecteurs

Les injecteurs sont des dispositifs qui conduisent les matières gazeuses ou liquides dans le moteur. Aussi, sur les voitures neuves, les injecteurs ont, de plus en plus, un petit diamètre, parce que cela permet d’avoir une combustion plus efficace et plus rapide. Pourtant, la nouvelle forme des injecteurs concourt à ce que leur encrassement soit plus aisé. En compensation, la consommation en carburant augmente et provoque beaucoup plus de dépôts. Alors, le turbo s’encrasse, entraînant également l’encrassement de tout le moteur. 

Que peut provoquer un turbo encrassé ?

Un turbo encrassé peut occasionner divers dégâts, c’est pour cette raison d’ailleurs qu’il faut régulièrement le nettoyer.

Une perte de puissance importante du moteur

La perte de puissance est sans doute la panne la plus répandue que provoque un turbo encrassé. Il faut toutefois noter que d’autres problèmes peuvent entraîner cette perte. Il s’agit notamment de l’encrassement d’un filtre d’air, d’une admission d’air ou d’une vanne EGR. Cela peut aussi être la conséquence d’une fuite dans le collecteur d’admission ou d’un capteur de pression hors service.

Un dégagement de fumées d’échappement anormales

Lorsqu’un turbo est encrassé, deux types de fumées peuvent se dégager du système d’échappement du véhicule. Il s’agit en premier lieu des fumées noires qui peuvent aussi être dues un colmatage d’un filtre à air, des déchets dans la partie compresseur ou une fuite dans le collecteur d’admission.

En second lieu, il s’agit des fumées bleues épaisses qui peuvent également être provoquées par des saletés dans une partie du compresseur ou par le roulement d’un turbo envasé. Aussi, ces fumées indiquent que les gaz nocifs au fonctionnement du véhicule sont rejetés sans avoir été brûlés comme cela devait se faire. 

Par ailleurs, un turbo encrassé peut entraîner des trous à l’accélération de votre véhicule, des à-coups moteur, un sifflement persistant et des difficultés à dépasser par exemple 3 000 tours/minute. Aussi, en plus d’endommager voire de casser votre moteur, à terme, il peut provoquer un manque de puissance entre certains régimes du moteur. 

Également, dans ce cas, le voyant moteur turbo vire à l’orange ou au rouge et le fonctionnement en mode dégradé est enclenché. De plus, vous constaterez que le turbo fonctionne mieux seulement après que le véhicule ait été redémarré. À cet effet, il faut noter que le redémarrage peut devenir difficile.

Le moteur devient donc lent et perd en réactivité. Ceci provoque une augmentation anormale de la consommation de carburant. Aussi, diverses pièces du moteur peuvent se casser. Il s’agit, par exemple, des injecteurs, de la vanne EGR, de la turbine et de la bougie.

Peut-on mettre de la wd40 dans un turbo grippé ?

La wd40, huile pénétrante à pulvériser, peut être utilisée dans un turbo grippé, car elle permet notamment de nettoyer la crasse des compresseurs. Également, elle nettoie l’huile et les soupapes sur ces derniers.

Comment nettoyer la wastegate ?

Pour nettoyer la wastegate, il faut avant tout utiliser un solvant pour bien enlever les dépôts éventuels qui se trouvent sur sa surface. Aussi, s’il s’agit d’une wastegate externe, démontez celle-ci afin d’approfondir son nettoyage.